Le plus urgent n'est pas de savoir ce que je pense de la visite de Macron au Cameroun, mais de me demander où sont nos génies, où sont nos excellents qui doivent guider la masse vers les sites de production de richesses créés par eux ? Je suis humblement convaincu du fait que lorsque quelqu'un est incapable de se nourrir lui-même, il fait profile bas, il la boucle. Le pire dans tout ça est que Macron a mis à l'ordre du jour de sa rencontre : Comment nourrir les camerounais ! Et ils sont si intelligents qu'ils n'ont même pas compris que le chef d'Etats français est en train de leur faire un pied d'honneur.
Lire le contenu