Le principal réseau social chinois Weibo qui nous annonce cette grande Nouvelle révèle aussi que bientôt des deux sites que le gouvernement chinois a inauguré à Shenzhen accueillant 2000 sociétés du numérique et de l'intelligence artificielle, vont arriver bientôt sur HarmonyOs, 500.000 applications, c'est-à-dire couvrant de nombreux domaines jusqu'ici inconnus. Donald Trump et Joe Biden l'ont appris à leurs dépends : on ne bloque pas la société qui est numéro 1 mondial en dépôt des brevets en 2023 dans l'Union Européenne. On ne bloque pas l'entreprise qui contrôle 90% des' brevets du 5G. Et qui s'apprête à lancer le 6G. On ne bloque pas la seule entreprise du monde qui depuis 20 ans, dépense chaque année 20 milliards de dollars en recherches et développement et tout cela sans être quotee à la bourse. Donc entièrement en fonds propres. Dans tous les cas, apparemment selon le réseau social chinois, Weibo, Huawei n'a pas encore dit son dernier mot. Pendant que les États-Unis sont occupés à discuter avec les militaires au pouvoir à Niamey pour laisser son armée stationner au Niger, la Chine est depuis longtemps passée à autre chose.
Lire le contenu