Lorsqu'avec la FUCI (Fédération Universitaire des Catholiques Italiens) je faisais dans les années 80' les études bibliques à Perugia (Italie), c'était peut-être la phrase que j'avais retenue être la plus stup ide contenue dans la bible. La chance d'un tel sens critique venait du fait que je ne me limitais pas à lire la bible, mais en même temps, des penseurs qui ont contribué à rendre certains Européens plus cultivés et donc, plus intelligents que moi, comme : Victoria Welby-Gregory, Thomas Samuel Kuhn, Averroès (Abu-Walid), Lao Tseu, Mo Tseu, Al Farabi etc. pour comprendre que la bible était le plus mauvais roman qui existe racontant des choses complètement déconnectées de la réalité et donc ne pouvait nullement servir de base de réflexion pour solutionner mes problèmes contrairement aux auteurs que je viens de citer. Je partais de mes propres difficultés financières personnelles depuis mon enfance et me disais que si j'avais appliqué une telle bêtise (demandez et il vous sera donné), jamais je n'aurais pu sortir la tête hors de l'eau. Je savais la transpiration que j'avais effectuée pour financer mon départ pour l'Italie et je savais ce que ça me coûtait sans père ni mère, même pas un oncle ou une tante à l'horizon, de financer moi-même mes études universitaires. Et en même temps, je devais apprendre en études bibliques qu'il aurait suffit de demander et de tout avoir, sans faire d'effort. 30 ans sont passés. Et encore aujourd'hui, je reste convaincu que c'est l'une des phrases les plus stu pides de la bible.
Lire le contenu