Ce qui compte ce n'est pas l'affirmation des idées reçues que l'entourage vous a fait rabâcher depuis votre tendre jeunesse, mais les résultats que vous avez trouvé vous-mêmes malgré que tout le monde vous prédisait le contraire. A ces enfants de l'école publique de Mekomba dans la Haute Sanaga au Cameroun, on leur a toujours dit que la pomme de terre ne pouvait pas pousser dans leur village, puisqu'ils sont en dessous des 800 mètres d'altitude nécessaires pour la culture de pomme de terre. Et qu'il ne leur restait plus que le manioc comme unique aliment de base. Ce qui est scientifiquement faux bien évidemment. Ce jour là, durant la formation du "Rinvindaf pour les enfants", nous avons procédé de la même manière que nous le faisons pour les adultes : partir de ce que tout le monde croit être la vérité pour apporter le démenti cinglant et avec les preuves scientifiques. Je leur ai tout simplement offert 2 cageots de semences de pommes de terre, en demandant à 2 personnes au premier ban de lire à haute voix le pays d'origine des cageots : Pays Bas ! Et pourquoi ce pays s'appelle-t-il Pays Bas ? Ai-je demandé aux enfants. Réponse : Parce que l'essentiel de la superficie du pays se trouve à 8 mètres en dessous du niveau de la mer. Contradiction Scientifique : Si aux Pays Bas, ils ont pu faire pousser ces pommes de terres à -8 mètres, pour quelles raisons on prétendrait qu'il faut 800 mètres au moins pour que cela pousse à Mekomba, au Cameroun ?
Lire le contenu