Ce qui m'a le plus surpris dans cette histoire, est la certitude avec laquelle les gens qui nous enseignent à longueur de journée sur les médias occidentaux, genre, CNN, BBC, France 24 etc. ce qu'est la démocratie et l'état de droit, ont mis à la poubelle, la présomption d'innocence, au cœur de cet état de droit, pour accuser avec certitude Poutine d'avoir tué Navalny. Peut-on être autant partisan tout en défendant l' intégrité intellectuelle ? Peut-on appliquer à ce point le double standard du deux poids deux mesures sur Navalny et Julian Assange? Voilà qu'on découvre aujourd'hui que les États-Unis voulaient sauver Navalny. Et qui va sauver Julian Assange ? Il n'a aucun ange au paradis pour venir à son aide comme Navalny ? Assange a mené la mauvaise bataille pour la liberté d'information ou bien il est tombé sur le mauvais bourreau ?
Lire le contenu