Cet article du quotidien français Le Monde nous dit qu'il y a une conséquence dévastatrice de l'échec de l'occident dans la guerre en Ukraine que nous n'avions pas vu venir : la variable chinoise. Avant la Russie a aidé l'Allemagne à devenir une puissance industrielle florissante en lui livrant le gaz à un prix exagérément bas. Avec la guerre en Ukraine, la Russie a décidé de donner cet avantage désormais à la Chine qui était déjà exagérément compétitive par rapport à l'occident. Avec le gaz presque gratuit russe, la Russie a mis la Chine, son alliée sur une nouvelle rampe de lance stratégique pour détruire l'industrie occidentale d'ici 3 à 5 ans. Ce que l'article ne dit pas, est que cet avantage inattendu du coût de l'énergie très bas a généré une surproduction des usines chinoises dans tous les domaines. Et c'est en réalité cette surproduction chinoise qui sera bientôt le Tsunami industriel qui va s'abattre sur l'occident.
Lire le contenu