Aller plus loin où ? Vers les pays qui tremblaient pour rien ces jours ? Ceux qui voulaient créer la psychose en Occident accusant sans preuve que Poutine va les attaquer, maintenant vous avez les images pour alimenter votre cinéma. Pendant ce temps, c'est Medvedev qui répondait à un journaliste que la Russie n' a pas de problème de territoire pour se contenter du Donbass. La cible de l'opération spéciale reste Kiev, là où sont durablement installés depuis 10 ans, les ennemies de la Russie : français, américains, britanniques, polonais. A Paris, en même temps, c'est l'état major de l'armée de l'air français suivi du ministre des affaires étrangères qui pleurnichent que ohhh, en novembre 2023, les Russes ont menacé d'abattre les avions de chasse français au dessus des eaux internationales. Commence sont les eaux internationales, pourquoi vous n'avez pas refusé d'obtempérer pour voir si les russes bluffaient ? Puisque vous dites tout le temps que la Russie bluffe et qu'elle n'a pas les moyens de toucher à un pays de l'Otan.
Lire le contenu