Mon frère, ma sœur, je sais qu'il n'y a pas de miroir là où tu vis. Il parait que les derniers miroirs arrivés en Afrique étaient durant la période de déportation esclavagiste de nos ancêtres par nos bourreaux européens qui t'ont apporté un Dieu qui n'existe pas. Sinon, tu découvrirais pare toi-même, en te regardant sur une glace, que tu n'es pas Blanc, tu n'es pas Blanche. Je sais que tu ne le savais pas. Et j'imagine combien tu dois être frustré(e) maintenant de le découvrir. Maintenant, revient sur terre. Et arrête d'attendre un Ange Blanc. Arrête de prier un Dieu Blanc qui ne te connait pas. Il n'y aura aucun paradis après la mort, où des anges blancs vont t'accueillir. Il n'y aura aucun paradis après la mort où un Blanc nommé Jésus ou Mahomet qui n'a pas pu se sauver lui-même va te sauver pour l'éternité. Jesus est mort crucifié, Mahomet est mort empoisonné. Il n'existe aucun Dieu Blanc assis quelque part et qui est content que tu sois pauvre et malheureux. Il n'existe aucune force supérieure qui prétend que tu acceptes avec fatalité tout ce qui t'arrive, sans réagir, sans t'indigner, sans te rebeller. Non, la misère n'est pas une fatalité. Personne ne mérite une vie et un destin dans la souffrance et l'humiliation. Si tu souffres, c'est parce que tu n'utilises pas assez ton cerveau pour comprendre comment fonctionne ce monde et t'imposer ensuite dans ta communauté. Si tu souffres, c'est parce que tu es déphasé par rapport à ton temps et la société. Fais un effort de voir ceux qui ont réussi et fais comme eux. Il existe certainement ceux qui ont réussi sans faire d'effort, mais ils sont une minorité. Tous les autres ont travaillé très dur pour arriver là où ils sont parce qu'ils savaient depuis le début que le miracle n'existe pas et que tu ne récolteras que ce que tu auras semé. Car on ne trouve jamais ce qu'on n'a pas cherché.
Lire le contenu