Ils découvrent finalement que comme pour la Chine, la Russie peut se passer de nous tous, mais aucun d’eux ne peut se passer de la Russie. Puisque dans la même période les importations russes de ces pays ont drastiquement été réduites. Ils attendaient la Russie au tournant de l’électronique américaine pour ses missiles. Ils ont eu l’amère découverte de constater que la Russie était autosuffisante pour la production des micro-Chips pour ses missiles. Le sous-marinage russe les a induits en erreur et ils nous ont raconté pendant des mois que la Russie était finie. Comment ont-ils fait pour ne pas comprendre que le silicium nécessaire pour fabriquer leurs propres micro-Chips venait essentiellement de Russie et que c’est la Russie qui les a contre-sanctionnés en réduisant ses exportations de silicium vers Taïwan. Résultat des courses : aujourd’hui en Europe les voiture d’occasion coûtent plus chère que les voitures neuves parce que il manque le silicium russe pour fabriquer les micro-Chips des nouvelles voitures.
Lire le contenu