Les arbres-là, c'est beau, c’est bien, mais nous sommes dans le quartier façonné par les allemands avec la sueur et le sang des camerounais. Le quartier de Bonanjo avait été surélevés par les colons allemands pour éviter les inondations en se servant des esclaves venus de l’ouest du Cameroun, pour les punir de leur état rebelle parce qu’ils refusaient la colonisation, c'est-à-dire, qu'ils refusaient d’être civilisés par les allemands selon les propos de l'époque. Et pour les punir, ils ont été utilisés pour transporter à la main et façonner avec cette terre transportée ailleurs. C'est eux qui ont planté tous ces arbres, qui sont très beaux, mais qui ne sont au fond que le symbole et le souvenir des crimes coloniaux des européens en Afrique
Lire le contenu