Nous sommes en 2008 durant la présidence de Nicolas Sarkozy qui en pleine crise économique, décide de mettre l'armée à contribution en baissant son budget de 1,1 milliard d'euros durant son quinquennat. Il pose alors la question aux stratèges économistes du Ministère français de la Défense en ces termes : de combien devrais-je réduire l'effectif de l'armée française si je veux réaliser une économie de 1,1 milliard d'euros ? Réponse : de 23 000 militaires en 2 ans. Le président l'approuve et de 2009 à 2011, il va réussir à baisser l'effectif de l'armée française de 23 000 unités. Et de combien était l'économie ? Je vous garantis que je ne mens pas : non seulement il n'y a pas eu d'économie, mais en plus, les dépenses ont augmenté d‘1 milliard d'euros. Comment ont-ils pu se tromper à ce point aussi grossièrement ? C'est simple. Ils ont confondu la "moyenne" et la "médiane". On n'a pas besoin d'aller à l'université pour l'apprendre.
Lire le contenu