Avec la contribution très active des étudiants et professeurs de  l'université aéronautique de Beihang à Pékin, le 23 juillet 2022 la compagnie publique chinoise de fabrication d'avions Comac a annoncé d'avoir terminé les essais en vol pour la certification de son nouvel avion le C919, avec six exemplaires d'avion à l’aéroport de Xi’an-Xianyang.  Ce jour-là, c'était l'épilogue de 10 ans de travail avec un budget de 77 milliards de dollars offert par le gouvernement chinois pour ne plus dépendre des européens et américains pour le transport aérien en terre chinoise.  Comac espère recevoir des autorités chinoises sa certification avant le Congrès national du Parti Communiste chinois en Octobre 2022, pour commencer à concurrencer les Airbus A220 et A320 et les Boeing 737NG.  Selon Comac, « Les six avions d’essai C919 ont terminé leurs tâches de vol d’essai, marquant la fin de la certification C919 ».
Lire le contenu