Les Etats-Unis en 2015 avaient braqué  cette humanité en se l’attribuant à elle toute seule. Sauf qu’en 2022, un troisième larron non prévu à l’époque est arrivé et possède mille fois les moyens d’un privé américain et s’est directement installée pour se servir et c’est là où ça fait mal aux premiers braqueurs qui l’avaient juste annoncé, sans les moyens techniques de le faire. Et c’est la Chine qui est arrivée sans crier garde, s’est servie du prétexte de cette loi pour faire de la lune sa maison, profitant d’un avantage technologique qu’elle seule possède en ce moment pour pousser plus loin l’exploration et par ricochet, l’exploitation de la lune.
Lire le contenu