Moll, un théoricien de la colonisation française écrit dans ce livre que la colonisation c'est un synonyme de l'agriculture. Et par conséquent, la seule manière de dompter les peuples africains, c'est de les amener à ne pas aimer l'agriculture. La conséquence sera que ces peuples colonisés, donc à qui on a arrché les terres agricoles, ne vont se contenter que des espaces minuscules pour pratiquer l'agriculture de subsistance.  Sur le plan de la religion, on a trouvé les algériens, les marocains et les sénégalais qui étaient déjà musulmans. Pour éviter demain une union des colonisés autour de la religion, il faut absolument que là où les arabes n'étaient pas arrivés, ceux qui ne sont pas encore convertis à l'islam deviennent tous des chrétiens.
Lire le contenu