Quand vous passez par le Rinvindaf, je vous fais signer un papier qui vous oblige à la discrétion et de ne même pas faire de la publicité à la télévision. vous avez devant vous un exemple, de chasse à l'homme à laquelle, les esclavagistes européens ont habitué les africains. Et même quand ils ont mis fin à l'esclavage, les africains sont restés avec les élans d'aller chercher leurs frères qui s'opposent aux blancs, et dans notre cas, qui concurrencent les blancs. Depuis 1960, personne ne s'occupe de ce que fait Nestlé au Cameroun. Mais dès qu'un Camerounais tente de leur opposer une quelconque résistance, ce sont les camerounais qui se lèvent contre la personne. Et je vous avais bien avertis à la fin de la formation à Bafang. Là vous avez un exemple en temps réel. Nestle ne lyophilise pas son café au Cameroun, mais cela n'est pas un problème pour les camerounais. Nestle ne mélange pas son 3 en 1 qu'il appelle 2 en 1 au Cameroun, mais à aucun camerounais n'intéresse de savoir pourquoi on ne veut pas qu'ils assistes à tout le processus. C'est un problème le jour où vous allez montrer que vous avez l'intelligence de vous hausser au niveau de Nestle. Ce jour-là, vous aurez la guerre qui va se déclencher par vos propres frères et sœurs. Parce que nous avons toujours enfouis en nous les réflexes des chasseurs d'esclaves. Et c'est pour éviter que vous soyez victimes des chasseurs d'esclaves que je vous ai conseillé depuis la fin du Covid, de faire comme moi : investissez d'abord ici en Chine. Créer votre usine ici en Chine pour profiter de la manne d'1,4 milliards de consommateurs. Et donnez-vous les moyens pour prendre ici en Chine, l'argent que vous allez investir en Afrique, c'est-à-dire, les moyens pour en plus de conquérir le marché africain, venir à bout des chasseurs d'esclaves qui y pullulent et qui vont se sentir mal chaque fois qu'ils auront l'impression que vous foncez tout droit vers la réussite. Et pour tous ceux parmi vous ont décidé de sauter le pas pour créer votre usine ici en Chine, j'ai une belle surprise, pour vous qui viendrez ici en Octobre prochain, lors de notre prochain Conseil de Guerre. Le gouvernement chinois a encore simplifié certaines règles, vous concernant. Nous verrons ensemble comment vous pouvez en tirer le plus grand profit. Pour ceux qui viendront d'Europe, sachez que maintenant 12 pays, n'ont plus besoin de visa pour venir faire 15 jours et qu'en France, on est en train de fermer presque tous les bureaux externalisés pour les visas chinois; par contre, je vous suggère de prendre quand même le visa, car il s'agira du visa Affaires qui vous donne droit à 30 jours de séjour et surtout qui va vous permettre de commencer vos démarches pour l'obtention d'un permis de séjour chinois en plus du permis pour ouvrir ici votre usine.
Lire le contenu