La guerre économique entre la Chine et l'occident vient de faire une nouvelle victime Northvolt, le plus grand fabriquant européen de batteries. On se souvient, l'Union Européenne a montré les muscles, comme les États-Unis, en lançant son plan de financement des batteries en Europe, soi-disant pour écraser la concurrence chinoise. Northvolt, entreprise suédoise reçoit des financements européens, reçoit des financements des mairies qui devaient accueillir les giga-factories. En 2020, BMW passe commande de 2 milliards d'euros des batteries pour ses voitures électriques. A l'époque, il y a 4 ans, avec un plein de chargement, une batterie chinoise tenait 400 km et c'était déjà un exploit. Northvolt avait promis de battre cet exploit. La commande de BMW était donc pour une batterie pour 400 km. Mais en 2023, les batteries chinoises font 1.000 km d'autonomie et en 2024, elles sont passées à 2.000 km
Lire le contenu