Les inventeurs se mettent en scène pour donner le mieux d'eux-mêmes, en anglais, immédiatement traduit en Chinois pour tous ces décideurs fortunés. En Afrique, les médias occidentaux enseignent de se méfier de la Chine, de détester les chinois. Ils sont mes premiers à venir réciter sur une scène orientale, des éléments de langage dont les imprécisions trahissent le long temps passé à répéter. Ensuite, ces mêmes médias vont tendre les micros à des naïfs africains soi-disant inventeurs qui vont vanter les prouesses de leurs pseudo-inventions qui sont en réalité des créations déjà passées dans le domaine public depuis 100 ans et que tout le monde sait, y compris le journaliste, sauf notre pseudo inventeur africain.
Lire le contenu