La qualité du monde qui viendra demain dépend en très large mesure de la capacité des humains d'aujourd'hui, de dépasser la recherche des gains égoïstes individuels, pour privilégier la quête du bonheur du plus grand nombre d'individu, pour mettre comme priorité, le bien-être collectif. Ceci n'est pas qu'un dîner. C'est la célébration du triomphe de la masse au delà des continents, sur l'Individu quelque soit sa race et son degré de richesse. Les antiques romains disaient : "Rappelle-toi que tu dois mourir" . Je reviens ici à Pékin, pour me rappeler à chaque fois non seulement que je dois mourir, mais que plus, je ne suis rien, je ne suis personne, tant que je ne serai pas capable de laisser mes empreintes dans l'histoire des hommes.
Lire le contenu