Des accords entre la Chine et la Russie, le pire arrive pour tous ces pays qui ont cru en bonne foi qu'ils pouvaient se faire nourrir par d'autres peuples. La nouvelle semble anodine : la Chine fait un accord dans le secteur de la viande ou bien "Chine-Russie, un nouvel axe de la viande" En réalité cette information si banale est un vrai séisme dans le monde agricole de demain, d'ici 5 ou 10 ans. Aujourd'hui, la Russie ne figure même pas dans ma liste des pays exportateurs de viande, mais plutôt dans la liste des importateurs, notamment des États-Unis et du Brésil.
Lire le contenu