Pour qu’ils acceptent, il faut qu’ils se sentent concernés ; les préoccupations de la France doivent être les préoccupations des colonies, et donc des colonisés. Mais la mission civilisatrice, aussi rayonnante soit son image, demeure un mythe. Il n’est aucunement dans l’intérêt de la France, ou de n’importe quel autre empire colonial, de créer un colonisé à son image. Pourquoi cela ?  Car la colonisation, rappelons-nous, se repose sur une hiérarchie de pouvoir qui détermine qui sert et qui dirige : l’un est le maître, l’autre l’esclave, l’un donne les ordres, l’autre obéit. 
Lire le contenu