Supposons que nos facultés personnelles sont altérées, oui, mais par quoi ? Par la colonisation, l’esclavage du même bourreau, de la même France qui veut aujourd’hui nous protéger. Est-ce que cela a un sens ? Pourquoi cette même France est-elle si convaincue que nous avons nos facultés altérées ? N’est-ce pas là, le vrai aveu du fait que l’école coloniale était rien d’autre que du poison pour soumettre à vie les victimes à leurs bourreaux ? Et si tel était le cas, que s’est-il donc passé pour ce revirement où le président français sent le besoin de nous faire des piqûres de rappel ? Je n’ai qu’une seule explication : l’avènement du monde multipolaire a eu comme principale fonction, de servir d’anti-dote au poison colonial qui circulait depuis plus d’un siècle dans le sang et le cerveau des africains. Voilà pourquoi, cet anti-dote a plus d’effet sur la jeunesse africaine qui vu l’âge, n’avait pas encore absorbé toutes les doses du venin colonial, et non sur les parents et grands-parents longtemps endormis en état végétatif par les européens.  
Lire le contenu