A partir de ce 1er janvier 2021, démarre pour la première fois en Afrique, la liberté de circulation des marchandises du Nord au Sud et de l'est à l'ouest du Continent africain sans aucun droit de Douane. Beaucoup ne savent pas que c'est l'aboutissement d'une bataille dans l'ombre de plusieurs intellectuels africains pour faire disparaître les frontiières issues de la colonisation. Nos parents n'ont jamais décidé que nous serons des Congolais, des togolais ou des camerounais. Sur cette photo, une des stratégies pour nous amener au résultat d'aujourd'hui. Pour ce qui nous regarde, depuis 10 ans avec la crise ivoirienne et libyenne, l'Institut d'Etudes Géostratégiques (ieg) a entrepris une forme de rébellion frontalière en Afrique. Il s'est agi pendant 10 ans, de créer des plantations et des usines au bon milieu des frontières, afin de pousser les politiciens à prendre conscience de l'inutilité de ces barrières coloniales imposées aux africains et qui sont là contre nos intérêts.
Lire le contenu