« US has already lost AI fight to China, says ex-Pentagon software chief » (Les États-Unis ont déjà perdu le combat de l’IA contre la Chine, déclare l'ancien chef des logiciels du Pentagone). Nicolas Chaillan explique qu’il a démissionné un mois plus tôt parce que les politiciens donnent des charges à des experts qui n’ont pas été formés pour ça et donc, dans son équipe chargée de gérer les 250 milliards de dollars pour contrer la Chine, personne n’a la compétence pour une telle mention. Selon lui, c’est de la navigation à vue devant une Chine très bien préparée en équipe. Alors qu’aux Etats-Unis, les entreprises comme Google ne voient que leur argent, alors qu’en Chine, explique-t’il, tous les privés sont obligés de mettre leur savoir-faire au service du peuple, de l’état chinois.
Lire le contenu