L’occident a utilisé les ressources accumulées en spoliant l’humanité pour créer une société capitaliste basée sur la classe. Ils sont la classe d’en haut et le monde entier doit former la classe d’en bas pour alimenter cette structure hiérarchique inégalitaire. Dans « Le mythe des jumeaux totalitaires »,  Michael Parenti nous explique qu’être en de bonne relation avec les Occidentaux, c’est accepter sa place de subalterne et renoncer à corriger l’anomalie d’une société basée sur la classe. Si on refuse, on devient totalitaire, dictatorial, en tout cas, pas démocratique et vertueux comme eux. En réalité, on être totalitaire, c’est tout simplement aspirer au bien-être comme la classe dominante occidentale, en d’autres mots, être totalitaire comme eux, donc, être leur jumeau totalitaire. Aujourd’hui, la Chine est la cible privilégiée parce qu’elle aussi veut être ce jumeau totalitaire. Elle veut conquérir l’espace comme l’ont fait avant l’Union Soviétique et les Etats-Unis, sans empêcher qui que ce soit. Mais le seul fait qu’elle aspira à un tel objectif fait d’elle un totalitaire. Et celui qui l’affirme oublie que c’est ce seul comportement de vouloir empêcher l’aspiration de la gloire et de l’évolution qui est totalitaire. Quand les « dictateurs africains » comprendront qu’ils doivent mettre au service de la gloire et de l’évolution du continent africain, leur trophée de jumeau totalitaire ?
Lire le contenu