Aux Etats-Unis, tout le monde peut arriver et réussir, sauf les Noirs. Car si les Noirs réussissent, ils risquent de devenir des Juifs de demain, amenés à demander des comptes à tous les Blancs sur ce que leurs ancêtres leur ont fait. Et cela, ne doit jamais arriver. Et pour en être certains, c’est tout le système qui est structuré depuis l’école à l’école, dans les prisons, dans l’armée, pour éviter qu’une telle éventualité n’arrive jamais. Et puis, un jour, l’impensable est arrivé : la Chine avec des moyens colossaux qu’on n’avait pas prévu. Et c’est la panique à bord du navire non seulement des Etats-Unis, mais aussi de leurs vassaux esclavagistes européens, qui ont trouvé une sorte de totem, pour neutraliser la menace chinoise en faveur des Noirs d’Afrique : le supposé génocide de Ouïghours. Tout semble fait pour donner un message de désespoir aux Noirs : Comment pensez-vous que des Chinois qui pratiquent le génocide des Ouïghours peuvent-ils vous sauver de l’esclavage des Blancs en Afrique et aux Etats-Unis ? Et lorsque le président Biden, invitent les chefs d’Etats Africains à Washington, j’ai plutôt l’impression qu’il s’agit d’un moyen pour tester l’efficacité d’une telle pilule mensongère qu’autre chose.
Lire le contenu